Le 21 mai 2017, les bénévoles de l’Église de Dieu Société de la Mission mondiale de Singapour se sont rassemblés pour procéder à une campagne de nettoyage à Tai Seng.

Tai Seng est catégorisé comme une zone industrielle où plusieurs usines et bureau sont localisés. Dans un monde au rythme soutenu, les gens sont parfois coincés dans le stress de la vie de tous les jours. Ils ont rarement la chance de prendre soin de l’environnement. L’Église de Dieu reconnaît l’importance de garder une ville propre et espère prôner un état d’esprit de bénévolat actif.

Tôt le matin, les bénévoles vêtus de vestes vertes se sont rassemblés pour participer à la campagne de nettoyage de Tai Seng. Remplis d’excitation, tout le monde était prêt à faire leur part de travail pour la communauté. Après un court briefing, les bénévoles ont été divisés en groupes selon leur âge. A partir de cela, des zones à nettoyer leur ont été désignées.

Malgré la chaleur torride suivie d’une courte bruine, le sourire n’a jamais quitté les visages des bénévoles. En conformité avec les enseignements de Christ d’être le sel et la lumière du monde, les bénévoles étaient désireux de faire briller la gloire de Dieu à travers leurs bonnes œuvres.

Les bons résultats du rendement du nettoyage de Tai Seng

La ville de Singapour se proclame elle-même comme étant une ville-jardin. Cela est seulement possible grâce aux efforts individuels cachés de chacun pour garder la ville propre. Pendant que les bénévoles commençaient à ramasser les déchets, ils ont réalisé l’importance du rôle de chaque personne dans la contribution de la société.

Bien que Singapour soit connue comme étant une ville propre, les bénévoles ont trouvé de nombreux déchets abandonnés éparpillés dans la rue. Mégots de cigarette, bouteilles vides, ferraille et toute sorte de déchets ont été ramassés dans les alentours de Tai Seng. Grâce à ce nettoyage, 77 sacs poubelle ont été collectés.

« L’événement nous a donné la chance de faire briller la gloire de Père et Mère Célestes. Cela nous a aussi permis la bonne occasion de passer du temps ensemble. Pendant le nettoyage, nous avons rencontré des gens de notre voisinage que nous n’avons jamais eu la chance de voir, cela nous a fait du bien » a déclaré Rachel Goh, 25 ans, une bénévole.

Avec un état d’esprit de faire briller la gloire de Dieu et de donner en retour à la société, l’Église de Dieu planifie d’organiser plus d’activités de ce genre dans le futur, espérant que plus de personnes pourront joindre leur force aux bénévoles pour garder la ville propre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *