La Pâque est le signe absolu, nous permettant de reconnaître le Sauveur qui vient en cette époque.

L’Église de Dieu croit en Christ Ahnsahnghong qui a établi la Pâque en Corée du Sud en tant que seconde venue de Christ. Selon les prophéties de la Bible, Dieu doit revenir en tant qu’homme afin de rétablir les fêtes solennelles qui ont été abolies il y a 1 600 ans. La Pâque est le signe absolu, nous permettant de reconnaître le Sauveur qui vient en cette époque. La Bible explique en détail où il doit naître.

Dieu apparaît selon la prophétie

Prophétie de Michée Jésus né à Bethléhem. Seconde venue de Christ
Prophétie de l’Ancien Testament

Dieu vient à Bethléhem

Jésus est né selon la prophétie de la Bible. Seconde venue de Christ pour apporter le salut

C’est une connaissance élémentaire pour les Chrétiens de savoir que Jésus-Christ est né à Bethléhem en Israël. Ce que beaucoup d’entre eux ne savent pas, c’est que le lieu de naissance du Sauveur a déjà été prophétisé dans l’Ancien Testament.

 « C’est pourquoi il les livrera jusqu’au temps où enfantera celle qui doit enfanter, et le reste de ses frères reviendra auprès des enfants d’Israël. »

Michée 5:2

L’œuvre de rédemption de Dieu ne survient pas par hasard. Dieu travail en conformité avec son propre plan, à savoir, les prophéties écrites dans la Bible, bien avant qu’elles ne soient accomplies. Deux mille ans auparavant, Dieu est né sous forme humaine au nom de Jésus à Bethléhem afin d’accomplir la prophétie du livre de Michée. De la même façon, la Bible prophétise que Jésus apparaîtra une seconde fois.

 « de même Christ, qui s’est offert une seule fois pour porter les péchés de beaucoup d’hommes, apparaîtra sans péché une seconde fois à ceux qui l’attendent pour leur salut. »

Épître aux Hébreux 9:28

Selon l’épître aux Hébreux, nous devons rencontrer le Christ venant pour la seconde fois afin de recevoir le salut. Tout comme Dieu a révélé l’endroit de sa première venue dans la Bible, il y a aussi révélé l’endroit de sa seconde venue à travers l’œuvre de rédemption.

La prophétie de l’Ancien Testament sur l’Orient

Même dans l’Ancien Testament, la façon de laquelle Dieu avait l’intention d’accomplir la prophétie de Hébreux 9:28 était déjà écrite.

 « J’annonce dès le commencement ce qui doit arriver, et longtemps d’avance ce qui n’est pas encore accompli ; je dis : Mes arrêts subsisteront, et j’exécuterai toute ma volonté. C’est moi qui appelle de l’orient un oiseau de proie, d’une terre lointaine un homme pour accomplir mes desseins, Je l’ai dit, et je le réaliserai ; Je l’ai conçu, et je l’exécuterai. »

Esaïe 46:10-11

Ici, Dieu appelle un homme avec un oiseau de proie d’une terre lointaine de l’Orient afin d’apporter le salut. En fait, l’homme qui doit accomplir la volonté de Dieu est caractérisé par un oiseau de proie. Bibliquement parlant, l’oiseau de proie (l’aigle) représente Dieu (Deutéronome 32:11-12).

Dieu lui-même accomplira cette prophétie ; il viendra en tant qu’homme d’une terre lointaine de l’Orient. Le prophète Esaïe a écrit cette prophétie quand il était à Israël. Considérant le point de vue de celui qui a écrit la prophétie, la « terre lointaine » doit se référer à une terre à l’est d’Israël, quelque part en Asie.

God’s Coming from the East in Revelation

La venue de Dieu de l’Orient dans l’Apocalypse

Dans le livre de l’Apocalypse, il est aussi prophétisé que le Christ venant pour la seconde fois apparaitra à l’Orient.

 « Après cela, je vis quatre anges debout aux quatre coins de la terre ; ils retenaient les quatre vents de la terre, afin qu’il ne souffle point de vent sur la terre, ni sur la mer, ni sur aucun arbre. Et je vis un autre ange, qui montait du côté du soleil levant, et qui tenait le sceau du Dieu vivant ; il cria d’une voix forte aux quatre anges à qui il avait été donné de faire du mal à la terre et à la mer, et il dit : Ne faites point de mal à la terre, ni à la mer, ni aux arbres, jusqu’à ce que nous ayons marqué du sceau le front des serviteurs de notre Dieu. »

Apocalypse 7:1-3

Alors que les quatre anges retiennent les quatre vents, un autre ange survient de l’est, tenant le sceau de Dieu. Bibliquement, le sceau de Dieu est le salut qui protège les gens des maux lors de la relâche des vents.

En comparant avec l’épître aux Hébreux 9:28, il est clairement écrit que celui qui apportera le salut sera Christ venant pour la seconde fois. Cela veut dire qu’avant que les quatre vents ne soient relâchés, le Christ apparaîtra une seconde fois de l’Orient avec le signe du salut, le sceau de Dieu.

Le sceau de Dieu est le moyen pour le peuple de Dieu d’être protégé des grands désastres.

Quel est le sceau de Dieu ?

 

Le sceau de Dieu est le moyen par lequel le peuple de Dieu peut être protégé des désastres. Dans la Bible, il y a un seul signe, un seul moyen par lequel nous pouvons être protégés des désastres ; c’est la Pâque.

 « Quand vous le mangerez, vous aurez vos reins ceints, vos souliers aux pieds, et votre bâton à la main; et vous le mangerez à la hâte. C’est la Pâque[b] de l’Eternel. Cette nuit-là, je passerai dans le pays d’Egypte, et je frapperai tous les premiers-nés du pays d’Egypte, depuis les hommes jusqu’aux animaux, et j’exercerai des jugements contre tous les dieux de l’Egypte. Je suis l’Eternel.  Le sang vous servira de signe sur les maisons où vous serez ; je verrai le sang, et je passerai par-dessus vous, et il n’y aura point de plaie qui vous détruise, quand je frapperai le pays d’Egypte. »

Exode 12:11-13

Depuis son origine, la Pâque a été accordée au peuple de Dieu comme moyen de protection des désastres. À travers cela, nous pouvons comprendre que la Pâque est le signe du salut, le sceau de Dieu.

Il y a deux mille ans, Jésus nous a enseigné de célébrer la Pâque de la Nouvelle Alliance avec le pain et le vin. Cependant, cette Pâque a été abolie au Concile de Nicée en l’an 325.

La restauration de la Pâque en Corée du Sud

La Pâque de la Nouvelle Alliance est le signe du salut qui nous permet de reconnaître le Sauveur venant de l’Orient. Ce signe a été rétabli en Corée du Sud par le Christ Ahnsahnghong qui a restauré la fête solennelle de la Pâque, le signe du salut. Ce signe nous permet de reconnaître le Christ Ahnsahnghong et de comprendre qu’il est notre Dieu, venu de l’orient, Corée du Sud, sous forme humaine pour une seconde fois afin de nous apporter le salut.

La Corée du Sud est le lieu de la prophétie, la terre lointaine au bout de la Terre où Christ est venu une seconde fois. Selon les paroles de Dieu, peu importe où l’œuvre de rédemption commence, c’est l’endroit de l’apparition de la seconde venue de Christ.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *