Beaucoup de personnes ne sont pas familières avec la notion de Dieu la Mère. Alors ils cherchent à en comprendre davantage et son lien avec le salut à travers la Bible. Dieu a inclus l’histoire de la famille d’Abraham dans la Bible pour cette raison. À travers lui qui est un père de la foi, Dieu a enseigné à son peuple la nécessité de Dieu la Mère.

Abraham et Dieu

Abraham's-Family,-The-necessity-of-God-the-Mother(2).jpg

Abraham est l’une des figures importantes de l’Ancien Testament. Dieu a rapporté en détail l’histoire de sa famille qui renferme une profonde prophétie sur ceux qui deviendront héritiers de Dieu. À travers une parabole, Jésus a révélé qui est représenté par Abraham et sa famille.

 « Il y avait un homme riche, qui était vêtu de pourpre et de fin lin, et qui chaque jour menait joyeuse et brillante vie. Un pauvre, nommé Lazare, était couché à sa porte, couvert d’ulcères, et désireux de se rassasier des miettes qui tombaient de la table du riche ; et même les chiens venaient encore lécher ses ulcères. Le pauvre mourut, et il fut porté par les anges dans le sein d’Abraham. Le riche mourut aussi, et il fut enseveli. Dans le séjour des morts, il leva les yeux ; et, tandis qu’il était en proie aux tourments, il vit de loin Abraham, et Lazare dans son sein. Il s’écria : Père Abraham, aie pitié de moi, et envoie Lazare, pour qu’il trempe le bout de son doigt dans l’eau et me rafraîchisse la langue ; car je souffre cruellement dans cette flamme. »

Évangile selon Luc 16:19-24

Généralement, les gens s’imaginent être portés dans les bras de Dieu lors de leur chemin vers le Royaume de Cieux. Cependant, lorsque Lazare est mort, Jésus a dit qu’il avait été porté dans le sein d’Abraham. L’homme riche a même vu de loin Abraham aux Cieux et, aussi étrange que cela puisse paraître, l’a appelé « Père ». Pourtant, Jésus nous a strictement enseigné que notre seul père spirituel est Dieu le Père qui est aux Cieux.

 « Et n’appelez personne sur la terre votre père ; car un seul est votre Père, celui qui est dans les cieux. »

Évangile selon Matthieu 23:9

Puisqu’Abraham représente Dieu le Père, la famille d’Abraham représente la famille de Dieu

En comprenant qu’un homme au Royaume des Cieux ne peut être Dieu, le fait que l’homme riche ait appelé Abraham, Père, nous indique clairement qu’Abraham représente Dieu le Père. La Bible utilise Abraham pour représenter Dieu le Père dans des exemples autres que cette parabole.

 « reconnaissez donc que ce sont ceux qui ont la foi qui sont fils d’Abraham. »

Épître aux Galates 3:7

Ceux qui croient en Dieu, ne devraient-ils pas être connus en tant qu’enfants de Dieu ? S’il en est ainsi, pourquoi sont-ils appelés « enfants d’Abraham » ? C’est parce que, plusieurs fois dans la Bible, Abraham est utilisé afin de représenter Dieu le Père. Par conséquent, si Abraham représente Dieu le Père, la famille d’Abraham représente la famille de Dieu. Dieu a choisi la famille d’Abraham comme un exemple pour démontrer les caractéristiques que les croyants doivent posséder afin d’être élus enfants de Dieu et d’hériter du Royaume des Cieux.

Les trois candidats de la famille d’Abraham

 

Candidats LIBRE

Père

ABRAHAM

LIBRE

Mère

SARA

Résultat

HÉRITIER

Eliézer X X X
Ismaël O X X
Isaac O O O

Dans la famille d’Abraham, il y avait trois candidats ayant le potentiel d’hériter d’Abraham : Éliézer, Ismaël et Isaac. Cependant, c’est Isaac qui a reçu l’héritage familial à la fin. En comprenant pourquoi Isaac a été sélectionné pour être héritier d’Abraham, nous pouvons connaître le chemin par lequel nous pouvons devenir héritiers de Dieu.

 « Abram répondit: Seigneur Eternel, que me donneras-tu? Je m’en vais sans enfants ; et l’héritier de ma maison, c’est Eliézer de Damas. Et Abram dit : Voici, tu ne m’as pas donné de postérité, et celui qui est né dans ma maison sera mon héritier. Alors la parole de l’Eternel lui fut adressée ainsi : Ce n’est pas lui qui sera ton héritier, mais c’est celui qui sortira de tes entrailles qui sera ton héritier. »

Genèse 15:2-4

À cette époque, Abraham n’avait pas de fils, alors il a voulu faire de son serviteur, Éliézer, son héritier. Dieu a répondu à Abraham en lui déclarant qu’il aura un autre héritier sorti de ses entrailles. En d’autres termes, il aura un fils propre à lui.

 « Agar enfanta un fils à Abram ; et Abram donna le nom d’Ismaël au fils qu’Agar lui enfanta. Abram était âgé de quatre-vingt-six ans lorsque Agar enfanta Ismaël à Abram. »

Genèse 16:15-16

Puisque la femme d’Abraham, Sara, ne pouvait enfanter et était très avancée en âge, elle a conseillé à Abraham d’avoir un enfant avec sa servante, Agar. Abraham a appelé son nouveau-né Ismaël. Bien qu’étant le fils d’Abraham, il n’est pas devenu son héritier. C’est à travers la naissance du second fils d’Abraham, Isaac, que nous pouvons comprendre le pourquoi du comment.

 « Et Abraham dit à Dieu : Oh ! qu’Ismaël vive devant ta face ! Dieu dit : Certainement Sara, ta femme, t’enfantera un fils ; et tu l’appelleras du nom d’Isaac. J’établirai mon alliance avec lui comme une alliance perpétuelle pour sa postérité après lui. »

Genèse 17:18-19

Selon la loi de la primogéniture chez les Israélites de l’époque, c’était le fils aîné de la lignée paternelle qui devait recevoir l’héritage. Puisqu’Ismaël était le premier fils d’Abraham, il aurait dû être son héritier mais ce ne fut pas le cas. Au contraire, Dieu a accordé à Isaac l’héritage d’Abraham qui n’a pas été choisi selon la loi de la primogéniture mais selon la providence de Dieu. Si nous récapitulons, Éliézer n’a pas pu devenir l’héritier d’Abraham car il n’était le fils ni d’Abraham, ni de Sara. Ismaël, bien qu’étant le fils d’Abraham, ne pouvait devenir son héritier car sa mère n’était pas Sara. Finalement, c’est Isaac qui a été choisi comme héritier car il était né d’Abraham et de sa femme, Sara. La seule différence entre Ismaël et Isaac était leur mère. Dieu a pris en compte la lignée maternelle afin de déterminer l’héritier d’Abraham.

Le facteur décisif pour devenir l’héritier de Dieu

L’histoire détaillée de la famille d‘Abraham nous instruit sur le moyen par lequel nous pouvons hériter du Royaume de Dieu. Tout comme Isaac est devenu l’héritier d’Abraham car il était son fils et celui de Sara, nous pouvons devenir les héritiers de Dieu si nous naissons de nouveau de Dieu le Père et Dieu la Mère. À travers la famille d’Abraham, Dieu a voulu nous enseigner que Dieu la Mère est un facteur décisif pour nous afin que nous devenions les élus de Dieu. Son existence est nécessaire à notre salut.

 « Mais la Jérusalem d’en haut est libre, c’est notre mère ; »

Épître aux Galates 4:26

Ici, « notre » se réfère à nous, les enfants de Dieu qui croient en Dieu la Mère, la Jérusalem céleste représentée par Sara.

« Pour vous, frères, comme Isaac, vous êtes enfants de la promesse ; »

Épître aux Galates 4:28

Parmi les trois candidats, Isaac est devenu l’héritier d’Abraham car il était né de Sara. De la même façon, ceux qui croient en Dieu la Mère peuvent devenir les enfants de Dieu qui reçoivent la promesse de l’héritage du Royaume des Cieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *