Depuis le commencement des temps, les gens chérissent leur famille comme fondation de leur vie. Même si les familles varient en culture et tradition, il est universellement accepté qu’une famille conventionnelle soit composée d’un père, d’une mère et de leurs enfants. Selon la volonté de Dieu, c’est ce qui fait le système familial. Le fait que le système familial terrestre inclut un père, une mère et leurs enfants n’est pas arbitraire ; c’est le résultat de la divine providence de Dieu pour nous montrer l’existence de la famille céleste.

Origine du système familial

Family_shadow.jpg

 « ils célèbrent un culte, image et ombre des choses célestes […] »

Épître aux Hébreux 8:5

Afin de comprendre le sanctuaire céleste, qui ne peut être vu, Dieu a ordonné à Moïse de construire le sanctuaire terrestre comme image et ombre du premier. De la même façon, nous pouvons appliquer le principe d’« image et ombre » au système familial. Afin de nous faire connaître le système familial céleste, Dieu a créé le système familial terrestre comme copie et ombre de celui-ci.

Par souci de simplicité, nous pouvons considérer le système familial comme un modèle. Un modèle correspond à une forme répétitive ou un design. Le prototype du système familial est originaire du ciel et nous pouvons voir ce modèle se reproduire sur Terre comme un design prédéterminé pour les familles terrestres.

Avec ces indications en tête, nous pouvons être certains que chacun des membres du système familial terrestre peut être trouvé dans le système familial céleste. Nous pouvons confirmer ce fait à travers la Bible. Parmi les membres de la famille, pensons d’abord au Père.

Dieu le Père

 « D’ailleurs, puisque nos pères selon la chair nous ont châtiés, et que nous les avons respectés, ne devons-nous pas à bien plus forte raison nous soumettre au Père des esprits, pour avoir la vie ? »

Épître aux Hébreux 12:9

L’auteur de l’épître aux Hébreux a mis en valeur le fait que nous avons tous un père humain. Cela illustre le fait que les pères humains sont la représentation du Père de nos esprits. Nous savons que nos pères humains demeurent sur cette Terre. Où, alors, réside notre Père des esprits ? Il doit être au Ciel.

 « Voici donc comment vous devez prier : Notre Père qui es aux cieux ! Que ton nom soit sanctifié ; »

Évangile selon Matthieu 6:9-10

Tous les Chrétiens sont familiers avec cette prière. En plus de laisser les disciples connaître ce pour quoi ils doivent prier, Jésus leur a fait savoir la façon de laquelle nous devons nous adresser à Dieu. Jésus aurait pu leur enseigner à prier Dieu en s’adressant à lui comme Seigneur ou Maître, mais il ne l’a pas fait. Au lieu de cela, il leur a dit de l’appeler Père ; c’est pourquoi cette prière est communément appelée « notre Père ».

Avec cela en tête, nous pouvons comprendre que le Père de nos esprits est Dieu le Père qui est aux Cieux. Tout comme nous avons un père humain dans le système familial terrestre, nous avons notre Père céleste dans le système familial céleste.

Le titre « Père » implique qu’un homme a des enfants. Peu importe son âge, s’il n’a pas d’enfant il ne peut être appelé Père. De la même façon, si Dieu le Père n’avait pas d’enfant, nous n’aurions pas pu s’adresser à lui comme « Père ».

Les enfants de Dieu

Dans la famille terrestre, qui est une copie de la famille céleste, il y a aussi des enfants. Les enfants d’un père sont caractérisés comme étant des fils et des filles. Cela veut dire qu’il y a aussi des fils et des filles dans la famille céleste.

 « Je serai pour vous un Père, et vous serez pour moi des fils et des filles, dit le Seigneur tout-puissant. »

Deuxième épître aux Corinthiens 6:18

Notre Père céleste nous reconnaît pour ses fils et filles. Grâce à ce verset, nous pouvons réaliser le fait que nous sommes des enfants célestes. Tout comme la famille terrestre est composée d’un père et de ses enfants, la famille céleste est composée du Père céleste et de ses enfants.

Sur Terre, les enfants d’un même père s’appellent frères et sœurs l’un et l’autre. De la même façon, nous, qui sommes les enfants de Dieu le Père, nous sommes appelés frères et sœurs célestes.

Sur cette Terre, il est élémentaire de savoir que, pour qu’un homme puisse devenir père, il doit y avoir une femme, une mère, qui donne la vie à ses enfants. Sans mère, il ne peut avoir ni enfant ni père.

Dieu la Mère

Il y a une raison pour laquelle Dieu a enseigné ses disciples à l’appeler Père. Le titre paternel « Père » a été utilisé sûrement parce qu’il y avait un opposé maternel à l’existence de Dieu le Père. De cette façon, la Bible nous enseigne qu’il y a aussi Dieu notre Mère.

 « Mais la Jérusalem d’en haut est libre, c’est notre mère ; »

Épître aux Galates 4:26

Ici, « notre » se réfère aux fils et filles de la famille céleste. Dans ce cas, pour les enfants célestes, qui est la Jérusalem d’en haut ? C’est notre Mère. C’est la Mère de nos esprits.

Tout comme nous ne pouvons exister physiquement sans notre mère humaine, notre âme ne peut avoir la vie éternelle sans Dieu la Mère. Le rôle de la mère dans une famille est très important car la mère est la dispensatrice de vie principale. Le rôle de notre mère humaine est un reflet saisissant du rôle de notre Mère spirituelle.

La mère est souvent comparée à une colle qui rassemble la famille. De qui les mères ont-elles hérité de cette caractéristique ? De la même façon que les pères héritent de leur caractère de Dieu le Père, les mères héritent de leur caractère de Dieu la Mère. La sympathie, la dévotion et le sacrifice d’une mère pour leurs enfants dérivent tous de Dieu la Mère.

La famille liée par le sang

Family_fb.jpg

Dieu le Père, Dieu la Mère et leurs fils et filles composent la famille céleste et sont le prototype de toutes les familles sur cette terre.

Les parents et leurs enfants sont liés par le sang. C’est le moyen absolu de prouver un lien de parenté sur cette terre et qui reflète donc comment les enfants célestes sont capables de prouver qu’ils sont les fils et filles du Père et de la Mère célestes. À travers leur sang, les parents donnent la vie à leurs enfants. Similairement, à travers leur sang, Dieu le Père et Dieu la Mère donnent la vie spirituelle à leurs enfants.

 « Jésus leur dit : En vérité, en vérité, je vous le dis, si vous ne mangez la chair du Fils de l’homme, et si vous ne buvez son sang, vous n’avez point la vie en vous-mêmes. »

Évangile selon Jean 6:53

« L’heure étant venue, il se mit à table, et les apôtres avec lui. Il leur dit : J’ai désiré vivement manger cette Pâque avec vous, avant de souffrir ; […] Il prit de même la coupe, après le souper, et la leur donna, en disant : Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang, qui est répandu pour vous. »

Évangile selon Luc 22:14-15, 20

Le sang mentionné ci-dessus est le sang de Dieu contenu dans le vin de la Pâque. Lorsque Jésus a déclaré : « cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang », il a promis qu’avec le sang du vin de la Pâque, nous pouvons hériter du sang de nos Parents célestes.

La Pâque est le test sanguin spirituel qui prouve que nous sommes des enfants de Dieu. Une fois que nous gardons la Pâque, recevant le sang de Dieu, nous pouvons appeler Dieu notre Père et notre Mère. La Pâque témoigne du fait que nous sommes les membres de la famille céleste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *